Nouveau contrat de travail chez Transport Robert (Québec) 1973 limitée

194

« Les gains obtenus sont substantiels et les membres peuvent être fiers de leur équipe de négociations. »

– Michel Héroux, président de Teamsters Québec local 1999

Les travailleurs et travailleuses qui oeuvrent chez Transport Robert (Québec) 1973 limité ont désormais un nouveau contrat de travail. Plus de 80 % des membres qui ont participé ce week-end à un vote électronique vote ont ratifié une entente de principe intervenue entre les parties il y a après de deux semaines.

Ces routiers sont membres des Sections locales 1999 et 106 du syndicat des Teamsters.

Le nouveau contrat de travail prévoit un rattrapage monétaire par rapport à des routiers qui oeuvrent dans une autre unité d’accréditation chez Transport Robert. La protection contre la sous-traitance, qui était l’un des enjeux principaux dans les négociations, a été maintenue dans la nouvelle convention collective comme le désiraient les salariés-ées.

Les gains obtenus sont substantiels et les membres peuvent être fiers de leur équipe de négociations. »

En gros, la nouvelle convention collective comporte des augmentations de 12,1 % pour les routiers de Montréal, de 17,5 % pour ceux de Québec. Ce nouveau contrat élimine donc les disparités entre les salariés-ées des régions. De plus, le taux au mille est haussé de 14,5 % et les forfaits sont bonifiés.

Les camionneurs-euses ont aussi obtenu une cinquième semaine de vacances, le régime de retraite est amélioré et un rétroactif substantiel sera versé aux travailleurs et travailleuses.

Rappelons que des votes électroniques ont été tenus le 8 février dernier. Les offres de l’employeur avaient alors été refusées et un mandat de grève avait été donné au syndicat.

« Il s’agit d’un très bon contrat de travail pour nos membres, analysent les présidents des Sections locales 1999 et 106 des Teamsters, Michel Héroux et Jean Chartrand. Ces camionneurs et camionneuses font un travail colossal depuis de nombreuses années, particulièrement depuis le début de la pandémie et nous sommes très fiers d’eux. »

Il s’agit donc d’améliorations bien méritées pour ces membres du syndicat des Teamsters. La nouvelle convention collective aura une durée de 3 ans.