Les chauffeurs de Téo Taxi ne seront pas indemnisés par leur employeur

125

Laval, 8 février 2019 — Le syndicat des Teamsters a appris que les chauffeurs de Téo Taxi ne seront pas indemnisés par leur employeur. En fait, les  journées travaillées à compter du 27 janvier et les vacances ne seront pas payées aux membres de la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters.

C’est le programme de protection des salariés du gouvernement fédéral qui compensera une partie des salaires, jusqu’à concurrence de 7000 $ environ. Les autres sommes dues pourraient être récupérées via le syndic de faillite.

Une assemblée syndicale est prévue le 14 février. Elle aura pour objectif de renseigner les travailleurs sur leurs droits et de les mettre en contact avec des représentants de l’assurance-emploi et d’Emploi Québec qui seront sur place.

Une rencontre avec le syndic de faillite est également prévue le 18 février prochain. Des représentants de la firme Raymond Chabot rencontreront les travailleurs.

Les chauffeurs-euses recevront sous peu des lettres leur indiquant où et quand auront lieu ces rencontres. Ils sont invités à participer en grand nombre aux deux rencontres.