Entre 12.99% et 21.7% d’augmentation chez Robert Transport

145

Laval, le 20 septembre 2022 – Quelque 150 travailleuses et travailleurs du Groupe Robert Transport ont ratifié à 88% une nouvelle convention collective cette fin de semaine. L’entente de trois ans prévoit des augmentations allant entre 12.99% et 21.7% sur la durée du contrat, dépendamment de la catégorie d’emploi.

Ces manutentionnaires, camionneurs et camionneuses sont représentés par les Sections locales 106 et 1999 du syndicat des Teamsters.

« Les travailleurs et travailleuses de l’industrie du camionnage sont les héros de notre économie. Tout ce qui se trouve dans nos magasins, et tout ce qu’on peut commander en ligne, doit être transporté à un moment donné par camion. Ils méritent tout notre respect, et je suis content de voir qu’on reconnait leur importance avec cette nouvelle convention collective, » a déclaré le président de Teamsters Canada, François Laporte. 

Outre les augmentations, le régime de retraite à prestation déterminée a été bonifié de 32% afin de mieux planifier une retraite dans la dignité. Des garanties en matière de sécurité d’emploi ont également été inscrites au nouveau contrat.

Les salariés·es à taux horaire, qui représentent la majorité des employés·es de l’unité d’accréditation, auront également des garanties d’heures.

Enfin, les heures supplémentaires seront payées à partir de 9 heures travaillées dans la journée. Ce dernier changement est très important pour les camionneurs et camionneuses urbains, pour qui les heures supplémentaires étaient trop souvent seulement payées après 60 heures dans la semaine.

Ces gains positionnent le syndicat des Teamsters comme véritable engin du progrès dans le secteur du camionnage. Un progrès nécessaire, compte tenu de l’inflation et de l’ensemble des difficultés auxquelles fait face la classe moyenne.

« Le syndicat des Teamsters est la seule organisation au service des travailleurs et travailleuses de l’industrie du camionnage au Québec. Nous ne cesserons jamais de nous battre pour qu’ils soient tous et toutes traités avec respect et équité. Notre économie dépend d’eux, » a martelé le président de la Section locale 106 des Teamsters, Jean Chartrand.

« Félicitations aux membres et au comité de négociations. La solidarité et l’unité nous a valu cette importante nouvelle convention collective, » a quant à lui ajouté le président de la Section locale 1999, Michel Héroux.