Ça brasse chez Molson!

167

Le syndicat des Teamsters déposera des griefs auprès du ministère du Travail afin de contraindre l’employeur à respecter convention collective.

Laval, 15 juin 2021 — L’augmentation importante du volume de livraison de bière cause des accrochages entre la direction de Molson et ses livreurs et livreuses affiliés avec la Section locale 1999 du syndicat des Teamsters.

La réouverture des bars, des restaurants, les séries éliminatoires et l’arrivée du temps plus chaud ont fait exploser la demande en produits Molson. Pour y répondre, la direction aurait demandé à des patrons de prendre le volant de camions afin d’effectuer les livraisons. Cette décision violerait le contrat de travail entre les parties puisque ce genre de tâches revient aux salariés syndiqués de l’entreprise.

Les chauffeurs ont très mal pris la décision de l’entreprise et ont effectué un débrayage spontané, non planifié, qui a pris fin quelques heures plus tard. Des sources ont rapporté que les camions des membres ont été surchargés, alors que ceux des patrons étaient remplis normalement.

Pourtant, les enjeux qui ont mené au débrayage ponctuel de ce matin étaient connus et les Teamsters en avaient discuté avec la compagnie.

« Nous avons fait preuve d’ouverture d’esprit et offert des solutions originales pour assurer que les opérations se déroulent sans anicroches, mais on a le sentiment de ne pas avoir été écouté, explique Éric Picote, président local du syndicat des Teamsters chez Molson. Au final, il m’apparait que l’employeur est responsable de l’accrochage de ce matin avec ses livreurs. »

Rien de tout cela ne se serait déroulé si la direction du brasseur avait écouté les recommandations de ses travailleurs et travailleuses.

Ce débrayage spontané est le symptôme de relations de travail tendues depuis des années chez Molson. Le déménagement de l’usine à Longueuil et la perte de plus de 150 emplois a laissé des traces, notamment.

« Je suis d’avis qu’un grief est le meilleur moyen pour faire respecter un contrat de travail, analyse le syndicaliste. Cela dit, on ne laissera pas Molson bafouer les droits des membres et on va prendre toutes les mesures légales qui sont à notre disposition pour atteindre cet objectif. »

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de  125 000 membres au Canada. Ils et elles sont affiliés-ées à la Fraternité internationale des Teamsters, dont l’effectif syndical est de 1,4 million de membres en Amérique du Nord.